Interviews

Interview #5 – Racyne

Image
Racyne à l’Envers Club. (©welovenancy)
Juste après son passage sur scène, nous recevons Racyne.
Rencontre avec ce jeune homme talentueux et plein d’ambition.

Bonjour à toi, dans un premier temps je vais te laisser te présenter ?
Bonjour, alors je m’appelle Racyne, j’ai 19 ans.
Je suis étudiant à Nancy et je fais de la musique.
Je compose depuis environ deux ans maintenant.
Pourquoi avoir choisi Racyne comme nom de scène ?
J’avais aucune idée de nom de scène.
Racyne c’est mon prénom, donc c’était rapide à choisir. (sourire)
Comment t’es venue l’envie de faire ta propre musique ?
Mon frère faisait de la musique quand j’étais petit.
Depuis, je me suis toujours dis que j’en ferai aussi.
J’écoute également beaucoup de musique et je me suis dis pourquoi pas essayer.
J’ai appris la guitare à 14 ans et je reproduisais des morceaux que j’aimais bien.
Un jour j’ai chopé un logiciel qui s’appelle “Logic Pro”.
J’ai commencé à m’amuser, m’entraîner, et puis j’ai sorti mes sons.
Quels sont les artistes qui t’ont le plus inspiré ?
A la base j’écoute vraiment beaucoup de rap, à cause de l’influence de mon frère.
Donc là je pourrais te citer des mecs comme Asap Rocky ou Asap Ferg.
Je me suis mis à l’électro qu’un peu plus tard.
Comme inspiration je vais te citer des classiques :
Daft Punk, Disclosure, Kaytranada ou Moon Boots.
Ton premier morceau “Espoir” a rencontré un beau succès.
Tu peux nous raconter un peu comment ça s’est passé cette nouvelle notoriété ?
Je t’ai dis ça fait deux ans que je produis, et là je voulais sortir un son en fait.
J’étais avec des potes et on s’est dit pourquoi pas sortir celui-là.
On a partagé un peu les sons et après il y a eu un petit buzz.
Je me l’explique pas, mais c’est cool. (sourire)
Tu sors un morceau toutes les trois semaines environ, comment ça se passe ?
A la base je m’étais dis que j’allais sortir un morceau toutes les deux semaines environ.
Mais là, avec la venue des premières dates, ça va me prendre plus de temps.
Je pense que ça va plutôt osciller vers un morceau toutes les 3 semaines, ou tous les mois, jusqu’à l’arrivée du premier EP.
Le prochain morceau il est pour quand ?
Alors en fait j’ai pas mal de morceaux que je commence et que je finis pas.
J’ai cette fâcheuse tendance. (sourire)
Après je reviens dessus, j’ajoute des trucs, je modifies, j’améliore.
Mais je peux te dire qu’il est en cours, et qu’il sort dans le mois c’est sûr.
Est-ce qu’il y a un artiste avec lequel tu aimerais bien collaborer ?
Il y a pas mal d’artistes nancéiens que j’aime bien.
Notamment une fille que j’aime beaucoup.
Elle s’appelle Essia, j’aimerais bien faire un duo avec elle.
Je lui ai jamais dis, mais c’est l’occasion de lui dire si elle voit cette interview. (sourire)
Tes covers tu les fais toi-même ou t’as un graphiste qui les fais pour toi ?
Alors en fait je fais un BTS Design de Produit.
C’est pas du graphisme mais s’en est pas loin.
En début d’année j’ai rencontré un mec qui s’appelle Grégoire.
Chaque fois que je bosse sur un nouveau son, on travaille ensemble sur la pochette.
Sur le morceau “Espoir” c’est lui qui a réalisé entièrement la pochette.
C’est lui le fameux “Polac” qu’on voit sur les covers.
Image
Sur “Fall in Love” tu as fais un joli montage vidéo qui a pas mal été partagé.
Tu as prévu un clip pour bientôt ?
J’aimerais vraiment réaliser un clip.
C’est une idée qui me trotte depuis pas mal de temps.
Après, je n’y connais vraiment rien à ça, mais ça va se faire.
Il faut que je me renseigne.
Quatre morceaux et un Edit de Nas plus tard, te voilà ici.
Ça te fait quoi de passer de la production à la scène ?
C’est la deuxième fois que je fais un set seulement.
Honnêtement je vais te dire, c’est quand même un gros kiff.
Voir des gens bouger grâce à toi, sur tes sons, ça fait super plaisir.
Ça te fais quoi d’avoir joué dans un endroit comme l’Envers qui accueille des artistes de renommée internationale ?
Jouer ici, c’est juste énorme !
Pour ceux qui te suivent, est-ce que tu peux dévoiler ta prochaine date ?
Future date ? Faut demander à mon manager. (sourires)
C’est le 28 Mars pour le Gala ICN au Parc des expositions.
Pour finir, une question à laquelle personne échappe dans mes interviews, et qui permet au public de mieux te connaître :
C’est quoi ton sandwich préféré du McDo ?
Alors là c’est dur.. dans tout ce qu’ils ont fait de tous les temps ?
J’ai envie de te dire.. le Big Tasty ! C’est un gros truc.
Mais après.. le P’tit Wrap. Il est peut-être petit, mais il est bon. (sourire)
Je te remercie pour toutes tes réponses, et je te dis à la prochaine !
Merci à toi pour cette interview, à bientôt !

Interview réalisée par Guillaume Simonin

Articles similaires

INTERVIEW #36 – Roméo Elvis au Chill Up Festival À l'occasion de la 5ème et dernière édition du Chill Up Festival, nous avons interviewé le belge Roméo Elvis... une rencontre riche et intéressante !
PORTRAIT – M.A BEAT! aux 10 ans de L’Autre Canal… À l'occasion des 10 ans de L'Autre Canal, la rédaction est allée à la rencontre du groupe nancéien M.A Beat pour une interview fort sympathique
INTERVIEW #35 – Rencontre avec Zadig, fondateur du label Construct Re-Form ! C'est dans le cadre de sa venue à L'Ostra Club à Nancy, le 31 Octobre dernier, que nous avons rencontré Zadig, fondateur du label Construct Re-Form
  • Interviews |
    21 mars 2014 at 19 h 57 min

    […] Interview #5 – Racyne (Envers Club) […]

  • Don’t miss it #16 |
    13 août 2014 at 9 h 56 min

    […] nouvel EP (en freedownload ici) un morceau produit par le jeune Racyne (que nous avions interviewé ici). Big-up à […]

  • Lire les articles précédents :
    Mix #3 – Euphrasia

    Bonjour les amis ! Aujourd'hui, nous avons le plaisir de vous présenter un jeune groupe tout fraichement formé : Euphrasia. --- Euphrasia est un duo formé par Nicolas et Guilhem, deux jeunes parisiens, fous de...