French Do It Better

French Do It Better #3 – N’To

Nto-official-pics-600x400

French Do It Better #3 – N’To

Cette semaine, on va vous parler du producteur marseillais du nom de N’To. Son style se situe entre la deep-house et la magie, un truc du genre. Si la musique pouvait guérir les maladies, je pense que les morceaux de ce génie feraient des miracles. Des lignes de basses complètement envoûtantes, des synthés et des instruments savamment distillés, ce petit truc qui opère à l’écoute de chacune de ses productions.

Le jeune producteur a un univers bien à lui, et son ami Worakls l’a dernièrement rejoint dans son épopée. Ils ont crée à eux deux leur propre label, du nom de Hungry Music (rejoint plus tard par Joachim Pastor). Son label nous lâche des perles en continue depuis quelques mois, les artistes qui y figurent ont tous une petite touche personnelle qui donne à leurs morceaux des intonations différentes, tout en gardant un esprit commun et c’est ce qui fait la beauté de la chose.

Je sais pas trop par où commencer concernant sa musique, alors je vais attaquer directement par ce magnifique edit du morceau “Scar Tissue” des Red Hot Chili Peppers, je pense que ça vous donnera une idée de son talent. C’est juste un régal pour les tympans délicats. Si le porno auditif existait, ce morceau serait une pornstar !

Pour contraster totalement avec le titre précédent, je vais vous balancer une de ses dernières productions en date : “Petite” sorti sur la release HM03 (Hungry Music n°3). Un morceau à la basse vibrante et au vocal envoûtant. Le synthé qui vient prendre place en deuxième partie de morceau va en laisser plus d’un scotché. Du talent brut.

J’enchaîne avec une production surprenante du nom de “Jane” qui nous prend doucement la tête et la fait bouger légèrement de gauche à droite dans un rythme planant jusqu’à l’arrivée de la deuxième salve et un nouveau synthé entêtant. Un pur mélange de sonorités sorties de l’esprit si génial de N’To. Avec la consommation minutieuse de substances illégales, nul doute que ce morceau doit faire un sacré effet…

Dans la série “tiens je remixerais bien le morceau de mon copain Worakls” je voudrais le titre “Bleu”. C’est plus qu’un remix, c’est limite une collaboration entre les deux artistes, ce qui n’est pas pour nous déplaire. Le talent est là, la beauté est là, et la durée du morceau nous laisse le temps de fermer de moitié les yeux… Un voyage au Pays des Merveilles.

Je vais vous donner la dose finale de love avec un remix du morceau “Wasted So Much Time” de Wankelmut. Je vous préviens d’avance, il faut être prêt. Je vous conseille de vous assoir, ou de vous allonger, et de faire le vide. C’est une décharge d’émotions qui s’apprête à vous envahir. Du love, du love et du love, rien de plus, rien de moins. Je prédis un viol collectif du bouton replay. Allez-y doucement quand même…

La chronique s’arrête là. Je sais que vous êtes tristes, mais il fallait bien qu’elle s’arrête un jour. Je peux tout de même vous laisser avec la Page Soundcloud de notre cher ami, ça vous laissera de quoi profiter encore une petite heure ou deux…

Articles similaires

Lire les articles précédents :
French Do It Better #2 – Yuksek

French Do It Better #2 Cette semaine, on va se pencher sur un artiste qui nous vient de Reims : Pierre-Alexandre Busson, plus connu sous le nom de scène Yuksek. Le trentenaire, dont le nom veut...