Chroniques Musiques

Slowz – Crystal Dust

Ça fait déjà quelques temps que je suis chez WLN mais je n’ai sorti que peu d’articles découvertes. J’attendais sans doute d’être dans le bon délire pour écrire un petit quelque chose à partager avec vous. Il aura fallu attendre la rentrée et la reprise du boulot pour profiter d’un voyage pour écrire.

Voilà pour ce qui est de l’intro de l’article. Mon train file à toute allure direction le prochain rendez-vous et j’ai le temps de me plonger pleinement dans le dernier EP de Slowz. J’avoue avoir hésité à faire un article sur lui puisque c’est un ami. Fuck les grincheux, j’vais pas m’effrayer du favoritisme, son Crystal Dust vaut bien qu’on parle de lui vu la progression qu’il a fait depuis le début.

slowz1

Pour tous ceux qui ne connaitrait pas ce nom, une revue de son palmarès s’impose. Champion de claquettes dès son plus jeune âge, Jeremie, se tourne très vite vers les musiques d’ordinateurs. On le retrouvera plus tard à la tête du label français Bambousek qu’il monte avec un certain Promknight. À cette époque, Slowz est connu sous un autre a.k.a. mais les bases de son son sont (j’rêvais de la faire) déjà posées. Il pèse déjà et on le retrouve aux côtés d’un beatmaker du Bengale : SevnthWonder. Avec le temps, Alex Pace disparait pour un son plus mature et recherché et se change en Slowz.

Depuis 8 mois qu’il bossait dessus, ce Crystal Dust commençait sincèrement à se faire attendre. Les premasters en ont fait baver plus d’un et c’était sans compter sur le boulot de Mangabey – autre artiste de la clique du bambou que je vous recommande – qui a tout masterisé comme il se doit.

On se retrouve donc avec un EP qui marche sur les plats de bandes d’un chat de cachemire, d’un espagnol reposé ou d’un artiste portant le nom d’une boite parisienne sans jamais les singer bêtement. Slowz fait preuve de sa recherche dès le premier morceau qui nous éclate tranquilou bilou dans les yeux. Rythme trapical et crissements de lits pour nous montrer ce qu’il sait faire. La suite de l’EP arrive avec une démarche romantique, une rose à la bouche et un beat supraluminique aux oreilles. Bon, ça c’est peut être le soleil qui passe sur l’écran de mon PC de temps en temps…
Y’a du love dans cet EP. Que ce soit pour sa création ou dans la posologie d’écoute. Un atterrissage de lit en charmante compagnie semble tout indiqué avec la douceur latente qu’on retrouve dans toutes les prods. Les vocaux font le taff, il ne vous reste plus qu’à allumer des bougies…
Mention spéciale donc à Night Dust mais aussi à City Light qui m’ont carrément fait oublier leurs origines.

Au final, Crystal Dust c’est du made in la France et la passion et tu l’écoutes en faisant un coeur avec les tibias. Si jamais t’as envie de montrer cette expression corporelle à tes bestas, fonce au Rouge à Pigalle (le coin de l’amour parisien) ce soir. Y’a toute la clique de Bambousek qui régale avec JKS, M&C, SPENC/R, Chevaliers Liqueur et – bien évidemment – Slowz.

rouge bambousekEvent FB

Pieral Atraine.

PS : niveau claquette, l’information n’a pas encore été confirmée.
Nos consultants sports et envoyés spéciaux mèneront l’enquête.

Articles similaires

CONCOURS – 2×1 place à gagner pour l’Opening de L’Ostra Club À l'occasion de l'opening de L'Ostra Club pour sa saison 2017-2018, on organise un concours pour vous faire gagner 2x1 place pour assister à la soirée
Concours – 2×2 places à gagner pour la soirée Trap House à LNVRS À l'occasion de la rentrée de L'Envers Club, nous organisons un concours pour vous faire gagner 4 places pour assister à l'événement Trap House
Dour Festival : reportage croisé d’un fan de techno et d’un fan de rap Deux de nos rédacteurs spécialisés en musique ont été en Belgique, au Dour Festival, pour faire un reportage croisé, entre fan de rap et de techno
NANCY – L’artiste Mire vient de sortir son premier EP Entièrement réalisé et produit en indépendance par l’artiste nancéien Mire, le projet "A Meaning of Love" vient de sortir en digital et en streaming
REPORT – Jardin du Michel, Jour #1 : Feder, Jabberwocky, Lorenzo, 2 Many Djs… Pour sa treizième édition, hors de Bulligny cette fois, à Toul précisément, le festival du Jardin du Michel a réuni des artistes divers et variés
Lire les articles précédents :
PES 2015 : le test exclusif !

Le test exclusif de PES 2015 !