Cinéma Musiques

Interstellar, une superbe OST signée Hans Zimmer

interstellar - une
Ressentir les choses. Avoir le souffle coupé. Ce sont les mots que j’utiliserais si l’on me demandait de résumer ce que je recherche en me rendant dans une salle de cinéma.

Christopher Nolan fait partie de ces cinéastes qui réussissent à créer quelque-chose qui se rapproche de la magie dans ses films. Je vous vois déjà venir, non je n’adule pas Christopher Nolan, mais une chose est sûre, je l’admire énormément. Sans tomber dans le fanatisme, il faut avouer qu’il réussit à cristalliser dans ses films ce que l’on fait de mieux à Hollywood, en y ajoutant quelque chose qui y manque cruellement : la notion d’auteur.

La collaboration entre Christopher Nolan et Hans Zimmer apparaît donc comme logique lorsque celui-ci s’attaque à la trilogie Batman. Trilogie qui est un tournant dans sa carrière puisque c’est à partir de ce moment que le grand public a découvert cet excellent cinéaste. Ce n’est donc pas étonnant qu’un compositeur aussi prolifique que Zimmer se retrouve lui aussi embarqué de cette aventure. Ainsi, depuis Batman Begins où il a travaillé avec James Newton, il a composé la musique de tous les films de Nolan.

Trêve de bavardage, place à la musique. Si le cinéma est la rencontre de tous les arts, il y a alors deux grandes notions qui résument cette idée : l’image et le son. Et qui dit son, dit musique. La musique a une part non négligeable dans le cinéma en général, et particulièrement dans celui de Nolan. Il aime à ce que le spectateur soit complètement imprégné dans l’atmosphère du film, tant visuelle que sonore. Il ne lui laisse aucun répit, si bien que lorsque la lumière se rallume, le retour à la réalité est plutôt difficile.

interstellar - hans zimmer

Hans Zimmer est donc l’homme de la situation, puisqu’il est en quelque sorte l’alter ego musical de Nolan. On pourrait reprocher au compositeur de la musique de Gladiator ou Inception de trop souvent céder au spectaculaire, au grandiose, mais force est de constater que cela fonctionne. Particulièrement bien même.

Pour Interstellar, le travail de composition fut assez spécial. En effet, Christopher Nolan n’a rien dévoilé du film à Hans Zimmer, si ce n’est une simple page de texte. Il lui a expliqué qu’il ne lui laisserait que cette page et une journée pour rassembler quelques idées. Zimmer a donc composé en une nuit un thème qui pour Nolan allait être « le cœur de l’histoire ». C’est comme ça qu’a commencé le travail de composition pour ce film. Et si Nolan n’a en effet dévoilé que très peu de l’intrigue à son compositeur, ils ont beaucoup parlé de l’imaginaire du film, des ambiances, des images, des thèmes…

La composition de cette bande originale, dont la genèse se situe deux ans avant la sortie du film, s’est alors presque faite de concert. Lorsque Nolan filmait une scène, Zimmer avait pour la plupart du temps déjà composé la musique correspondante. Cependant, le véritable enregistrement de la bande originale s’est fait à la fin du printemps de l’année 2014.

La musique s’accorde de façon presque magique avec les images, et cette méthode de travail si particulière utilisée pour la composer n’est en rien étrangère à la réussite de cette alchimie sonore et visuelle. Nolan a poussé Zimmer à livrer plus qu’une simple commande. Il l’a poussé à se livrer lui-même et plus encore en composant une œuvre à la fois personnelle et universelle. Le compositeur s’est en effet isolé pendant un mois durant l’été 2013 pour travailler sur la musique d’Interstellar.

Au final, Zimmer nous offre une œuvre particulièrement réussie, qui, à l’instar des images, nous cloue dans notre siège et nous fait retenir notre souffle pendant presque trois heures. Les plus avertis reconnaîtront dans les orgues de Zimmer un vibrant hommage au Koyaanisqatsi de Philip Glass (dont voici le trailer). Mais ce qui est sûr, c’est que pour beaucoup, la musique résonnera encore longtemps dans les têtes après être sorti du cinéma.

Si vous voulez vous replonger dans l’ambiance du film et que vous êtes comme moi un addict des bandes originales de film, vous pouvez retrouver l’intégralité de la bande originale en écoute ci-dessous.

Articles similaires

CONCOURS – 2×1 place à gagner pour l’Opening de L’Ostra Club À l'occasion de l'opening de L'Ostra Club pour sa saison 2017-2018, on organise un concours pour vous faire gagner 2x1 place pour assister à la soirée
Concours – 2×2 places à gagner pour la soirée Trap House à LNVRS À l'occasion de la rentrée de L'Envers Club, nous organisons un concours pour vous faire gagner 4 places pour assister à l'événement Trap House
Dour Festival : reportage croisé d’un fan de techno et d’un fan de rap Deux de nos rédacteurs spécialisés en musique ont été en Belgique, au Dour Festival, pour faire un reportage croisé, entre fan de rap et de techno
NANCY – L’artiste Mire vient de sortir son premier EP Entièrement réalisé et produit en indépendance par l’artiste nancéien Mire, le projet "A Meaning of Love" vient de sortir en digital et en streaming
REPORT – Jardin du Michel, Jour #1 : Feder, Jabberwocky, Lorenzo, 2 Many Djs… Pour sa treizième édition, hors de Bulligny cette fois, à Toul précisément, le festival du Jardin du Michel a réuni des artistes divers et variés
  • True Detective revient pour une nouvelle saison | We Love Nancy
    1 décembre 2014 at 12 h 55 min

    […] beaucoup. On doit d’ailleurs cela au casting excellent avec McConaughey (Dallas Buyers Club, Interstellar) et Harrelson (Zombieland, Hunger Games), […]

  • Golden Globes 2015 – le palmarès | We Love Nancy
    12 janvier 2015 at 19 h 17 min

    […] histoire du temps avec deux prix chacun (même si Birdman a été nommé sept fois). Et bien que Interstellar et Gone Girl aient été fortement appréciés par le public, ils sont repartis sans aucun […]

  • Oscars 2015 – Les nominations | We Love Nancy
    16 janvier 2015 at 14 h 25 min

    […] avait pu vous parler en avant première). La rédac a aussi pu vous parler de l’excellente bande originale d’Interstellar par Hans Zimmer ; elle se retrouve sélectionnée dans la catégorie meilleure bande originale. Les fameux […]

  • LES INTERNETS – Dior fait de la réalité (beauté ?) virtuelle | We Love Nancy
    21 mai 2015 at 17 h 20 min

    […] reboot de Spiderman. C’est, apparemment, Matthew McConaughey que l’on connait pour Interstellar qui pourrait endosser le rôle quelques temps après le fou Willem Dafoe. Affaire à […]

  • Lire les articles précédents :
    Concours : 2 Places à gagner pour Les Casseurs Flowters le 20 Décembre

    Samedi 20 décembre, L'Envers Club de Nancy accueillera le duo de rap français le plus déjanté pour une soirée endiablée, rythmée par les flows d'Orelsan & Gringe ; et dont le warm-up sera assuré par leurs compères...