Arts Nancy Report

REPORT – Chill Up Festival #3

11109517_893174584057962_8258562254783550746_n

REPORT – Chill Up Festival #3

10 Jours, 11 Lieux : tel était le concept inédit de ce festival. Le but précis était d’imprimer durant plus d’une semaine une ambiance particulière à notre ville, de proposer une programmation d’artistes d’horizons différents, de se retrouver entre amis, de discuter, de mettre en avant la culture street, de rencontrer des gens… Un état d’esprit, une manière de vivre. 10 jours de Chill inoubliables.


Jour 1 : La Galerie 9

En plein cœur de ville, située à deux pas de la Place Stanislas, on peut retrouver la Galerie 9. Basée sur deux niveaux, on a pu retrouver dans un premier temps un rez-de-chaussée dédié aux oeuvres des artistes du collectif de La Colonne. Oeuvres présentes sous plusieurs types de supports différents : toiles, gravures, photos, dessins, et autres collaborations… On a retrouvé, dans un second temps, un sous-sol au style assez particulier, assez sombre, aux teintes d’une installation réalisée par Petit Fantôme. L’installation, imposante, plonge le visiteur dans une autre ambiance olfactive et visuelle ; le laissant avec sa sensibilité pour se faire son avis et sa propre interprétation de l’oeuvre. Envoûtant.

Ce vernissage a réuni beaucoup de monde, à l’intérieur comme à l’extérieur. Devant la galerie on pouvait retrouver des canapés, mis en place sur le trottoir pour l’occasion, permettant ainsi de discuter de choses et d’autres, mais avant tout des oeuvres, avec les organisateurs, bénévoles, et autres visiteurs. Au final, un très bon lancement, avec un rassemblement de jeunes, comme de plus vieux, qui a donné le ton du festival.


Jour 2 : Le Boucl’Art

Deuxième jour de festival, nouveau lieu. Cette fois-ci, il s’agissait du café-galerie situé au 19b rue Henri Bazin : le Boucl’Art ! Ce lieu abritait en son sein une exposition des artistes belges de Vandals Print, axée autour de planche à dessins, de typos, de tattoos flashs, et le tout dans style assez urbain. Le reste du café était aussi accessible, avec la présence d’autres artistes et d’autres oeuvres, qui sont exposées tout le reste de l’année. Le public présent était un peu plus jeune que la journée précédente, plus street, plus urbain. Une très belle exposition !


Jour 3 : HatShop

Pour le troisième jour des festivités, nous avons retrouvé un lieu que l’on affectionne tout particulièrement, situé au 38 rue Sainte Anne : le Hat Shop. Lieu incontournable de la ville pour les amateurs de couvres-chefs et de culture street. Une après-midi agréable placée sous le signe du hip-hop, avec la présence de beaucoup d’amateurs du genre. Une première partie de soirée a été consacrée à un open mic, pour laisser la part belle aux talents de demain, et leur donner l’occasion de montrer ce dont ils sont capables. La seconde partie, légèrement marquée par le retard d’un membre du groupe, n’a rien à envier à la première partie. Le shop était plein et les artistes Nehs, SLZ et Dj Madjohn ont fait le show, comme prévu.


Jour 4 : La Pépinière

Une douce journée ensoleillée, beaucoup de gens sympathiques, des canapés pour discuter entre potes pendant des heures, des concerts qui accompagnaient le mouvement en douceur, des animations, des graffitis éphémères d’une qualité inouïe, sans oublier la démonstration des riders du coin. Pas de doute, cette 4ème journée était la journée phare du festival, avec entre 10.000 et 15.000 chilleurs présents tout au long de la journée, réunis autour d’un intérêt commun : le Chill !


Jour 5 : Lili et Rami Architecture

Cinquième jour de festivités, direction le cabinet d’architecture de Lili et Rami au 117 rue Charles III. Dans un premier temps c’est le rappeur Oscar Lezar qui a fait le show, accompagné de DJ ZR. Il ont su mener à eux deux le public dans leur univers, avec des paroles accrocheuses à la fois sincères et réfléchies, et des instrus entêtantes ; de quoi mettre le public en jambes d’entrée de jeu. Dans un deuxième temps, et comme un peu d’électro ne fait pas de mal, Van Der McFly a délivré un set avec des titres accrocheurs et bien rythmés, parfait pour ambiancer le public.


Jour 6 : La Machine à Vapeur

Le bateau de l’enfer, plus connu sous le nom de La Machine à Vapeur, accueille souvent des artistes dont l’originalité est débordante. Cette fois-ci, Les Gars du Coin ont répondu présents pour délivrer un concert dont ils ont le secret. Des flows assassins, des punchlines rythmées, de la musicalité et une relation toujours aussi particulière avec le public. Un bon moment de rap, explosif, avec du beau monde au rendez-vous. En deuxième partie de soirée, c’est l’artiste Nymano qui a démontré tout son talent, en jouant des sons tels que Kaytranada, Cashmere Cat ou Flume. Malgré un léger soucis technique, le show était son paroxysme. Le cocktail Gars du CoinOn Time Recordz x Nymano était une vraie réussite. Une ambiance très conviviale, très rythmée, et toujours sur fond de chill. Un réel plaisir.


Jour 7 : Le Quai Son

Restants sur les acquis des autres jours et dans l’ambiance du festival en général, on continue l’aventure au Quai Claude Lorrain, près de la Gare, dans la salle du Quai’Son. Le groupe de hip-hop de La Salle, formé de Kikesa, Guy, et Sivel Beats, a distillé un savant mélange de sonorités old school, trap et électro. Chevalien a quant à lui su apporter une touche dark et mystique, peu présente jusqu’ici lors de ce festival, en jouant avec des sonorités Drum’n’Bass. Ce prodige a su éblouir le public avec ses paroles (chantées en anglais) et sa dynamique sur scène.

Viens ensuite le tour du groupe de rap, très en vogue en ce moment, du nom de Butter Bullets (retrouvez notre interview du groupe en cliquant ici). En jouant sur des titres comme “Hugo”, “L’heure de l’Argent”, “Pimp C” ou des titres comme “Titanic” et “Polo” extraits de leur nouvel album Memento Mori ; les deux compères ont fait de ce concert une belle réussite. Comme ils l’ont si bien dit dès leur entrée sur scène : « Nancy, bordel de merde ! ».


Jour 8 : Théatre Mon Désert & Envers Club

Huitième jour, début de soirée, direction le Théâtre Mon Desert pour assister au spectacle “Pas à Pas” du crew Street Harmony ; mais aussi à la prestation de la Cie Virgule Flottante et l’oeuvre “Noctura”. Très belle échappée nocturne…

La célèbre soirée Call Your Mama mixée à l’esprit du Chill Up, ça donne naissance à Chill Your Mama. Soirée guidée d’une main de maître par un Dj Pone plus en forme que jamais. Il a tout simplement retourné la salle de L’Envers Club.


Jour 9 : L’Autre Canal

Pour le neuvième jour, rendez-vous dans un lieu emblématique de Nancy : L’Autre Canal. Avec des installations comme le coin photo, des canapés ornés de tags réalisés par des artistes comme Peno (article disponible en cliquant ici) ou Petit Fantôme, des bâches disposées pour laisser libre court à l’expression de jeunes artistes… ce lieu incontournable arborait l’esprit du Chill Up dans son intégralité. Une rampe et deux quaterpipe ont également été mis à disposition, pour le plus grand plaisir des skaters et autres riders. Sans oublier la présence d’un bloc de bois, crée par nos compères Lili et Rami, remplit de cordes d’escalade pour faire office de hamac aux chilleurs les plus épuisés.

Au niveau des concerts, Hugo Délire, comme son nom l’indique, est une vraie pile électrique. Il joue avec le public comme personne. Musicalement parlant, il distille ses textes avec un flow assez rapide, des paroles comiques et complexes à la fois. Une belle surprise. Artiste à suivre avec attention… Viens ensuite le maître de cérémonie. Comme le disait si bien Médine dans le morceau “Lecture Aléatoire” :

Monster de cérémonie pas master, mais pasteur à la parole cinglante, c’est Lino mister. Mystérieux comme la nuque de la lune, envoie ses couplets météores depuis la planète crapule.

Lino, Lino, Lino. Rien qu’à l’évocation de ce nom on repense à ses classiques indémodables, ses couplets puissants et touchants à la fois. Certains diront que c’est le meilleur lyriciste de France, difficile de les contredire. En solo ou avec Ärsenik, il a choqué des générations d’auditeurs. Une fois sur scène, la bête est lancée. Jouant à la fois des sons classiques comme « Regarde le Monde » et « Partout la même » ou des titres de son dernier album avec « Wolfgang » et « Suicide Commercial » ; il a su conquérir le public de L’Autre Canal sans soucis.


Jour 10 : L’Ostra Club

On y arrive, le dixième et dernier jour du festival. Pour cela, on termine dans le temple de la house et de la techno qui tape fort à Nancy, on a nommé : L’Ostra Club. Le collectif Tribe a alterné house et house progressive en mélangeant ancienne et nouvelle génération. CTL! ont quant à eux joué un set plus techno, avec des classiques comme Len Faki ou Ben Klock, en mode techno berlinoise. Une belle touche électronique pour finir ce festival, on ne pouvait pas rêver mieux.

En résumé, la programmation du festival était très variée, les animations également. Nous avons eu énormément de coup de coeurs, comme Chevalien, Hugo Délire, Nymano… pour ne citer qu’eux ; mais aussi Dj Guette Guette, mascotte de ce festival et génie incompris avec son concept de air deejay. Il a réussi à faire rire tout le monde et donner le sourire.


Pour finir, on tient à remercier tout particulièrement l’organisation du festival, qui nous a laissé carte blanche et libre accès tout au long de ces 10 jours. Un grand big-up également à Pierre Boulart, aka Repier, d’avoir réuni tout ce beau monde. Merci aux bénévoles, aux représentants des établissements, aux techniciens, mais également aux artistes d’avoir joué le jeu pour les interviews, à Bankut Studio pour les reports, à Antoine Labreuche et Julien Oddo pour les photos ; sans oublier un grand merci au public présent en masse et dans la bonne humeur. Cette troisième édition du Chill Up était une franche réussite. On a plus qu’une hâte : celle de retrouver le festival l’année prochaine pour une 4ème édition encore plus forte que celle-ci. Nancy est une ville active, et nous l’a prouvé encore une fois au travers de cet évènement.

We Love Nancy, We Love Chill Up !

Articles similaires

CONCOURS – 2×1 place à gagner pour le Closing de L’Ostra avec Zadig Pour ce closing de la saison de L'Ostra Club, un très grand artiste sera de retour au club : Zadig. Pour l'occasion, on te fais gagner 2 places
CONCOURS – 4 places à gagner pour Crème Gentilly à la Piscine Gentilly & Apologia à LNVRS Ce vendredi 30 juin, nous vous proposons de gagner 4 places pour les évènements Crème Gentilly à la Piscine Gentilly et Apologia à l'Envers Club
CONCOURS – 1×2 places à gagner pour Les Plaisirs de la Découverte du Ballet de Lorraine Nous organisons un concours pour vous permettre de gagner 2 places pour aller voir l'évènement Les Plaisirs de la Découverte du Ballet de Lorraine
NANCY – Exelis : la conciergerie 2.0 qui prend soin de votre Airbnb Une de vos expériences en location Airbnb a-t-elle déjà été décevante ? Si c’est le cas, Exelis Conciergerie va vous intéresser...
Lire les articles précédents :
EVENT – Nature en Fête

On vous en parlait il y a quelques jours, le printemps est de retour à Nancy ! Même si ces derniers jours, on pourrait légitimement se croire en automne, c’est pourtant bien lui que l’on fêtait...