Interviews Musiques

Interview #24 – Joris Delacroix

11281774_10153260224342910_193305366_n

Interview #24 – Joris Delacroix

Lors de son passage à L’Envers Club le 13 Mai dernier, nous avons rencontré l’artiste Joris Delacroix pour discuter de son parcours dans la musique mais également de ses futurs projets.


Pour commencer, ça te fait quoi de revenir dans ce club qui t’avait déja invité lors de la soirée Kill The Hype #13 ?

Ça fait super plaisir ! J’étais venu il y a 3 ans de cela et j’en garde un super souvenir, à la fois de Nancy, du club et du public. C’était vraiment cool comme soirée.

On te connaît pour des titres phares comme Air France, Symbiose, Missing M, et des sons calmes et posés. As-tu déjà pensé à faire des sons plus “groovy” qui punchent plus ?

Oui. Récemment j’ai sorti deux titres qui sont assez différents de d’habitude. Il y en a un qui est un peu plus disco-électro énervée, et un autre plutôt grosse techno, avec un côté trans saturée. J’essaye d’explorer différents horizons.

En ce moment on te voit beaucoup tourner avec The Avener et Synapson, la plupart du temps en live. Il y a un album ou un EP en préparation ?

J’ai un EP qui sort début Juin, mais pour l’instant je me laisse encore un peu de temps avant de réfléchir à un éventuel album. En ce qui concerne les lives, j’ai une certaine scénographie, qui est un sténo en forme de réacteur qui fait 4 mètres de haut. Au niveau de la musique c’est un mix de nouveaux morceaux, d’anciens, et de versions lives complètement inédites.

Maintenant tu es chez Miala, la nouvelle agence d’Antoine Kraft. Tu peux nous présenter un peu ton parcours avant cela ? Comment es-tu rentré dans le circuit du deejaying ?

À la base je suis plutôt producteur que DJ. Je suis arrivé par cette porte là. Je me suis mis à mixer ensuite car c’était la façon la plus simple de jouer mes morceaux. Ensuite c’est mon ami Greg Delon qui m’a amené à Paris, et aussi Kraft à l’époque de Savoir Faire. Cela fait maintenant plusieurs années que je bosse avec. Je l’ai suivi chez Miala et c’est génial.

As-tu reçu une formation musicale en dehors de ton parcours scolaire ?

Oui oui. J’ai commencé assez tôt, à l’âge de 4 ans, avec des cours de solfège. Ensuite, à 7 ans, je me suis mis au piano, j’ai fait de la guitare ; et j’ai pris des cours jusqu’à mes 16 ans, après j’ai arrêté. J’ai fait le concours d’entrée au conservatoire, mais je savais que cela n’allait pas me plaire, c’était trop scolaire. Je ne crache pas du tout sur le conservatoire, c’est hyper-intéréssant, mais c’est une vision de la musique qui est très scolaire, très carrée et technique. J’ai toujours été en mode composition libre, sans le faire à fond, trop sérieusement.

Le dernier son que tu as diffusé sur Soundcloud est un remix de Brooke Fraser. As-tu de futures collaborations ou de nouveaux remix à nous proposer prochainement ?

Il y a mon EP qui sort prochainement et une collaboration avec une chanteuse, qui est une amie à moi. Je veux faire de la collaboration, c’est sûr et certain ; mais je vais d’abord me concentrer sur mes propres sons à moi, retrouver mes habitudes de compositions. Je suis trop parti sur du featuring dernièrement. Dans l’optique d’un éventuel album, je pense que je vais m’attarder sur de la collaboration. J’ai quelques idées comme ça, mais rien de concret pour le moment.

Dernièrement on a vu, entre autres, Gesaffelstein collaborer avec Jean Michel Jarre. Avec quel artiste, tu te verrais travailler pour avoir la collaboration parfaite ?

Je ne sais pas. Je suis très ouvert, et il y en a tellement… Honnêtement je ne sais pas, mais après il y a des collaborations de rêve, comme Matthew Bellamy du groupe Muse par exemple. C’est un mec vraiment extra. Rien que de parler musique avec lui ce serait génial. J’aime bien Damian Marley aussi, ou Thom Yorke de Radiohead. Dans l’idée c’est le type de personnes que j’ai envie de rencontrer et qui m’intéresse. Après, pour une collaboration, ça peut être très large et dans tous les styles. Tant que la personne en face de moi est cool et a envie de faire de la bonne musique, je suis présent et motivé.

Revenons à la soirée de ce soir avec cette question : quel est le morceau indispensable dans ton set ?

C’est le morceau “Air France” c’est un véritable « tube ». Après j’ai un public assez cool, il ne m’oblige pas à jouer tout le temps la même chose. Je suis libre de jouer ce que je veux. Pour te citer comme ça un exemple de son indispensable, autre que les miens, je te dirais un remix de Maceo Plex du titre “Crossfade” de Gugus, que je joue pratiquement tout le temps. Il y a aussi le titre “Sparta” de Ten Walls qui est vraiment cool.

Quels sont, pour toi, les artistes dans le domaine vaste de l’électro qui sont au top lors de cette année 2014-2015 ?

Ten Walls, qui cartonne vraiment. C’est surtout un mec qui vient du milieu underground. Il y a aussi The Avener, qui a cartonné avec son album. Sans oublier Fakear, Disclosure et Maceo Plex, mais ça c’est pas nouveau, ça fait un moment qu’ils cartonnent. Il y a Feder aussi qui arrive à s’imposer ; et Synapson.

Un dernier mot pour la fin ?

Je vais aller jouer et je vais kiffer, c’est le principal. Merci !

Articles similaires

INTERVIEW #36 – Roméo Elvis au Chill Up Festival À l'occasion de la 5ème et dernière édition du Chill Up Festival, nous avons interviewé le belge Roméo Elvis... une rencontre riche et intéressante !
CONCOURS – 2×1 place pour assister au concert de Laura Cahen à la Salle Poirel Après avoir publié deux EP et donné plus de 150 concerts, Laura Cahen débarque à Nancy à l'occasion de son nouvel album intitulé "Nord"
NANCY – Le Chill Up Festival tire sa révérence avec une édition inoubliable… "Un dernier tour pour la forme" disaient-ils... et bien ce qu'on peut dire c'est que cette dernière édition était une franche réussite. We Love Chill Up
NANCY – On a été à la Release Party de Dirty Work Of Soul Brothers, un garage à bonnes idées… On a été à la Release Party du groupe lorrain Dirty Work Of Soul Brothers. On vous dit tout à propos de leurs projets futurs
PORTRAIT – M.A BEAT! aux 10 ans de L’Autre Canal… À l'occasion des 10 ans de L'Autre Canal, la rédaction est allée à la rencontre du groupe nancéien M.A Beat pour une interview fort sympathique
Lire les articles précédents :
CINÉMA – Mad Max reprend la route !

30 ans après, Mad Max revient !