Cinéma

CINÉMA – Kung Fury est sorti !

maxresdefault

Attendu comme un messie par toute une partie de la population des internets, le premier film de Laser Unicorn se dévoile enfin sur YouTube après son passage remarqué au Festival de Cannes. Kung Fury fait enfin sa sortie officielle sur YouTube.

Rappelez-vous, il y a quelques semaines de ça, l’homme le plus swaggy de tous les gardes côtes de Malibu faisait son apparition dans un clip rempli de référence à la culture populaire des 80’s. En digne True Survivor, David Hasselhoff faisait son retour de la manière la plus kitsch qui soit sur une musique composée par Mitch Murder.

Très rapidement le clip à fait le tour du monde tantôt en se moquant de la prestation de David ou en invoquant des divinités plus ou moins inconnues pour que le film sorte enfin. Il faut dire que cela fait bien longtemps que le projet trainait sur quelques pages du net.

Je pensais ne pas prendre vraiment la parole là dessus mais p****n de b****l de m***e que c’est bon de pouvoir enfin se faire ce film ! Dès que le projet est arrivé j’ai commencé à en rêver ! La synthwave à son apogée ? MAIS PUTAIN OUI !!!!!

Le mot est lancé : la synthwave. Un courant culturel qui a su, depuis ses débuts faire revivre la culture populaire des années 80. Difficile de donner des limites au phénomène puisqu’il tape très large. La musique, avec des noms comme Lazerhawk, Flashworx ou encore les français du Collectif Valérie, a une large part dans les délires de cette sous culture (sur laquelle Hollywood ne mettra plus les pieds, j’espère…). Mais des noms comme celui de John Carpenter et ces nombreux films y font, bien évidement écho de par leur BO et leur scénographie. Et oui, le côté visuel est lui aussi présent dans la synthwave. Ainsi de nombreux artistes jouent des codes pour produire des œuvres bourrées de références aux eighties. Le tout s’inspirant donc de la vision passée que l’on avait du futur, en un mot : le retrofutur.

Certains l’auront déjà compris, la synthwave est un peu une affaire de geeks. Et que font les geeks sur leur temps libre (ALERTE CLICHÉ) ? Ils jouent à des jeux vidéos ! Il est donc tout à fait normal de voir des jeux intégralement inspirés de l’univers synthwave dans les racks des magasins. C’est d’ailleurs comme ça que le spin-off totalement déjanté de Far Cry avait vu le jour.

Capture d’écran 2015-05-28 à 23.05.49

Mais bon, trève de bavardages inutiles. Je sais déjà que certains ont scrollé tout en bas pour en arriver au player Youtube, petits fripons. Faites vous donc plaisir. Prenez trente minutes de votre temps pour plonger dans le temps et le pirater. On se donne rendez-vous dans un univers où tout est possible.

Bon film !

Article rédigé par un Pieral venu du futur

Au final, on se retrouve là avec un film qui joue parfaitement avec la fibre que l’on connaît aux années 80. Esthétique travaillée pour nous immerger dans la qualité VHS et surtout ces délires venus d’ailleurs qui passent du coca light sans se soucier des conséquences. Dans quel autre endroit on pourrait croiser des dinosaures qui lancent des lasers, un Thor mois sexy que Chris Hemsworth (désolé les filles haaaaaaaan), des vikings tous droits sortis d’un clip de métal de l’époque, un dino flic et bien sûr le Kung Führer et son armée de super nazi ? Ok, c’est tout fou mais dès qu’on creuse un peu, les mauvais penchant de l’époque apparaissent avec des génériques plus intéressants que les épisodes. Kung Fury est un film à mater sans chercher à réfléchir même s’il manque parfois de peps ou de rebondissements. Ça dure 30 minutes et j’avoue avoir espéré mieux mais c’est quand même un fichu bordel que j’ai kiffé tout du long ! Et puis le générique en version métal il est bordel de cool aussi non ?

Articles similaires

CINÉMA – Monsieur & Madame Adelman, une odyssée de l’amour Nicolas Bedos, homme de lettres et de télévision, personnage controversé, héritier d'un humour bien marqué, relève à 36 ans un pari audacieux avec ce film
PORTRAIT – Rémi Verdel : réalisateur, monteur, producteur… Rémi Verdel est un artiste nancéien un peu touche-à-tout qui nous a charmé par son travail acharné, son style particulier et sa bienveillance certaine
CINEMA – Moonlight : le film bouleversant du réalisateur Barry Jenkins, nommé pas moins de 8 fois aux Oscars Réalisé par Barry Jenkins, il a déjà remporté le Golden Globe du "Meilleur film dramatique" et se retrouve nommé 8 fois aux Oscars, ce n'est pas un hasard
CINÉMA – Les sorties tant attendues du mois L'hiver approche, c'est le moment de se faufiler en salles obscures et de se mater un bon film. Ce mois-ci de bonnes surprises sont à l'affiche
CINÉMA – The Revenant, notre avis… Spoiler : à la fin, DiCaprio décroche (enfin !) un Oscar avec ce film.
Lire les articles précédents :
CONCOURS – Le Jardin du Michel – Jour #3

Le Jardin du Michel - Jour #3 Un dimanche en famille... Pour sa onzième édition, Le Jardin du Michel a choisi de mettre l'accent sur les musiques actuelles, et il y en aura pour toutes les...