Événements Musiques

REPORT – En direct du Cabaret Vert 2015 #1

cabaret-vert-2015-report-Ambiance-3

L’année dernière déjà, nous étions allés au Cabaret Vert pour profiter de la musique, mais aussi de l’ambiance unique de cet éco-festival. Nous prenons, cette année encore, la route de Charleville-Mézières pour la onzième édition du Cabaret Vert.

Après un accueil rapide et efficace, nous arrivons au camping où quelques nouveautés attendent les campeurs. Tipis, mini-golf, filets pour jouer au volley ou badminton, table de tennis… Le festival prend soin de ses festivaliers. Une fois la tente montée, l’heure est à la détente et à la festivité, et surtout à la bonne humeur. On part faire un tour dans le camping pour recroiser les amis, des connaissances, mais aussi des gens farfelus qui veulent un autographe sur leurs corps… Bref, il est l’heure de se diriger vers le festival.

À l’heure où nous arrivons, Christine and the Queens entre en scène. Que dire de cette femme si ce n’est qu’il s’agit d’une envoûteuse, une charmeuse de public, très active entre les morceaux pour captiver le public, avant de jouer les classiques de son album “Chaleur humaine”. Un show très spectaculaire, cordonné à la perfection. Une vrai Show-girl, chapeau à elle.

On se dirige ensuite vers le Temps des Cerises. Gros coup de cœur de ce premier jour. Le collectif Electro Userz a littéralement retourné la forêt avec de la deep-techno ; on a retrouvé, dans leur set, des sons comme Len Faki, Marcel Dettmann, ou le fameux Never Grown Old de Robert Hood. L’ambiance est à son paroxysme, ça tape du pied proprement, sauf pour ceux qui n’ont plus beaucoup de sang dans l’alcool… Du grand show musical et une osmose avec le public, qui feront qu’on y retournera à plusieurs reprises dans la soirée.

C’est ensuite Shamir qui intervient. Faisant tomber une vague de fraîcheur sur le festival avec sa voix extraordinaire. Suffisamment pour que le public perde la sienne et devienne évasif et rêveur. Un impact sur la foule que l’on a ressenti dès les premières notre de son sulfureux  « On The Regular ». Bravo.

Vient alors Paul Kalkbrenner. Malgré quelques problèmes techniques lors de son passage et une fin étrange ; puisqu’on lui a malheureusement « coupé le sifflet » sur son rappel. Il nous balade dans un univers minimaliste, mélangeant la deep-house et des passages plus techno, tout cela dans un set très progressif et bien cadré. Passant des sons de son dernier album « 7 » et des classiques comme Altes Kamufel. Un moment propice pour se laisser aller, la tête dans les étoiles.

Les Gramatik ont débarqué pour conclure cette première journée en beauté, commençant leur passage très chill avec une ascension progressive, puis avec leurs classiques comme Just Jammin. Les musiciens qui accompagnent le groupe sortent le grand jeu et livrent une prestation au-delà de ce que l’on pouvait attendre : trompettes, saxos et guitares s’entremêlent pour notre plus grand bonheur.

Il est enfin venu le temps de “dormir” pour pouvoir profiter des passages de The Shoes, Jurassic 5, Lido, Mr Oizo, The Chemical Brothers, Zeds Dead ou encore Ratatat pendant le second jour du festival.

Articles similaires

EVENT – Nancy Jazz Pulsations 2017 : le programme Le festival Nancy Jazz Pulsations s’apprête une fois de plus à rythmer la cité ducale pour sa 44ème année. On vous dit tout ce qu'il faut savoir...
CONCOURS – 2×1 place à gagner pour l’Opening de L’Ostra Club À l'occasion de l'opening de L'Ostra Club pour sa saison 2017-2018, on organise un concours pour vous faire gagner 2x1 place pour assister à la soirée
Concours – 2×2 places à gagner pour la soirée Trap House à LNVRS À l'occasion de la rentrée de L'Envers Club, nous organisons un concours pour vous faire gagner 4 places pour assister à l'événement Trap House
Dour Festival : reportage croisé d’un fan de techno et d’un fan de rap Deux de nos rédacteurs spécialisés en musique ont été en Belgique, au Dour Festival, pour faire un reportage croisé, entre fan de rap et de techno
CONCOURS – 2×1 place à gagner pour le Closing de L’Ostra avec Zadig Pour ce closing de la saison de L'Ostra Club, un très grand artiste sera de retour au club : Zadig. Pour l'occasion, on te fais gagner 2 places
Lire les articles précédents :
JEUX – Jouer à un FPS sur Chatroulette

On trouve vraiment de tout sur Chatroulette.