Musiques

MUSIQUE – NEF, l'association musicale qui fait bouger Nancy !

Nancy Electro Frequency

À seulement 20 ans, les fondateurs de Nancy Electro Frequency – NEF pour les intimes – participent à faire bouger les soirées nancéiennes. Ambitieux, et talentueux, leur optique est de faire danser toute la nuit. Le 26 novembre, ils ont organisé une première soirée au Quai’Son. Rencontre avec Max, un des membres de cette jeune association fondée il y a un peu plus d’un mois.

Combien de membres composent NEF ?

À l’heure actuelle, nous sommes cinq et chacun y met du sien et apporte ses compétences pour mener à bien notre projet. Certains s’occupent de l’organisation, d’autres de la communication, du booking des artistes… On met chacun nos compétences au service de l’autre de manière à nous répartir les tâches.

Comment en êtes-vous venu à créer NEF ?

Dans le cadre de nos études, on doit créer un projet tuteuré. C’est un projet d’une grande ampleur, ayant une visée caritative. On est tous les cinq passionnés de musique et on a donc pensé que développer un projet culturel serait aussi enrichissant qu’intéressant pour nous. L’idée a germé en mai 2015 et depuis on travaille dessus. Donc ça représente énormément de préparation et d’organisation. Le but premier de notre association est de développer la musique électro à Nancy. On veut donc faire découvrir les différents styles de la musique électro, faire connaître des artistes locaux, régionaux voire nationaux et enfin, montrer que la musique électro ne se limite pas aux sons commerciaux qui passent dans certaines boîtes.

Votre première date au Quai’son était une réussite, à quand une prochaine soirée ?

Pour le moment, nous n’avons pas encore fixé de deuxième date mais un prochain événement en janvier est à prévoir…

Quelles sont vos influences ? Des artistes qui vous ont marqués ?

Des artistes électro qui nous ont marqués ? On en a des tonnes ! En ce qui concerne les grands noms, on est fan d’artistes comme Tha trickaz, RONE, David August, Kölsh, ProleteR, les glitch mob, Overwerk etc. Au niveau régional, on adore The Warm Up, mais aussi Mydiman Club et le collectif Eclipse, qui étaient tous deux présents à notre soirée du 26, ou encore M.A. BEAT, qui sont vraiment géniaux.

Vous restez concentrés sur Nancy ou pensez vous exporter ?

Pour le moment nous restons en effet concentrés sur Nancy mais nous n’écartons pas l’idée de nous développer en région, si notre association plaît et attire du monde. Mais pour l’instant on garde les pieds sur terre !

Les intentions de votre projet ?

À l’origine, notre première intention était de créer un festival 100% électro. Après réflexion, n’étant pas totalement en mesure de produire un évènement d’une telle ampleur, nous avons fait le choix de partir sur de plus petits évènements. Mais notre objectif ultime serait de pouvoir organiser ce festival, peut-être dans quelques années!

Où iront tous les bénéfices de vos soirées ?

Le but du projet tuteuré est de remettre les bénéfices à une association. Nous avons donc choisi de verser une partie de nos bénéfices à l’association La Factorine, une association culturelle tenue par d’anciens élèves de l’école des Beaux-Arts de Nancy. Cette idée nous est parue totalement cohérente puisque nous défendons une cause culturelle et artistique.

Merci Max pour ce joli moment. Courage pour la suite !

Merci à toi, c’était top.

Nancy Electro Frequency

Articles similaires

CONCOURS – 2×1 place à gagner pour l’Opening de L’Ostra Club À l'occasion de l'opening de L'Ostra Club pour sa saison 2017-2018, on organise un concours pour vous faire gagner 2x1 place pour assister à la soirée
Concours – 2×2 places à gagner pour la soirée Trap House à LNVRS À l'occasion de la rentrée de L'Envers Club, nous organisons un concours pour vous faire gagner 4 places pour assister à l'événement Trap House
Dour Festival : reportage croisé d’un fan de techno et d’un fan de rap Deux de nos rédacteurs spécialisés en musique ont été en Belgique, au Dour Festival, pour faire un reportage croisé, entre fan de rap et de techno
NANCY – L’artiste Mire vient de sortir son premier EP Entièrement réalisé et produit en indépendance par l’artiste nancéien Mire, le projet "A Meaning of Love" vient de sortir en digital et en streaming
REPORT – Jardin du Michel, Jour #1 : Feder, Jabberwocky, Lorenzo, 2 Many Djs… Pour sa treizième édition, hors de Bulligny cette fois, à Toul précisément, le festival du Jardin du Michel a réuni des artistes divers et variés
Lire les articles précédents :
EVENT – Un autre visage pour la Saint-Nicolas

Après avoir ouvert les portes de son marché de Noël le 27 novembre dernier, la ville de Nancy s'apprête à fêter la Saint-Nicolas. Un événement qui prendra un autre visage cette année, en raison des...