Arts Nancy Portraits

PORTRAIT – Madmoizel Rose : illustratrice et tatoueuse féérique

Madmoizel Rose : illustratrice et tatoueuse féérique

Madmoizel Rose est une jeune illustratrice, mais également tatoueuse, qui est nancéienne d’adoption. Amoureux d’art que nous sommes, et en quête continuelle de mise en lumière de nos talents régionaux, nous avons donc décidé de vous la présenter. Artiste au talent certain, son travail est souvent poposé dans plusieurs galeries ou lieux de la ville, tels que le P’tit Baz’Art, La Plantation, O’Pères Peinards ou encore le salon Talents de Femmes de Nancy. Rencontre avec une perle nancéienne…

Accro à l’acrylique, les encres et l’aquarelle, elle revisite sur le papier le monde des contes de fées avec une touche sombre, à la frontière du rêve et du cauchemar, de l’enfance et de l’âge adulte, le tout accompagné d’une délicieuse touche rétro.

Tout d’abord, est-ce que tu pourrais nous faire une petite présentation et nous parler un peu de ton parcours ?

Je m’appelle Madmoizel Rose, je suis illustratrice depuis 2011 maintenant et tatoueuse depuis 2015. Après un BAC Littéraire, j’ai d’abord fait des études artistiques et j’ai obtenu une Licence en Arts Plastiques à la Faculté de Metz. Ensuite j’ai obtenu un diplôme d’Art Thérapeute après deux ans de D.U. à la Faculté de Médecine de Lille. Je suis assez nulle pour parler de mon travail en général. Si je savais y mettre des mots lourds de sens je ne dessinerais pas comme ça je crois. Je mets dans le dessin ce que je ne sais pas dire…

Tu pourrais nous dire d’où t’es venu l’amour du dessin et, par la suite, l’amour des tatouages ?

L’amour du dessin s’est imposé à moi. Je n’ai pas souvenir d’un moment particulier ou j’ai eu envie de dessiner car ça a toujours été présent, comme quelque-chose de naturel, je dessinais avant de savoir écrire ! Pour le tatouage, c’est venu moins vite évidemment mais très tôt aussi. Ça fait 13 ans que je me fais tatouer moi-même, je réclamais mon tout premier tatouage à mes parents très jeune.

Et l’amour du tatouage est directement lié, je pense, à l’amour du dessin, à cette démarche d’exprimer sa personnalité, sa singularité, son esthétisme directement sur sa peau. Être soi-même de façon encore plus profonde, s’approprier encore plus son corps.

Comment définirais-tu ton style ?

Je dirais féminin, doux. Entre le monde de l’enfance et le monde adulte et entre le rêve et le cauchemar.

Est-ce qu’il y a des artistes qui t’ont influencé dans ta carrière ?

Je suis marquée et influencée comme tout à chacun quotidiennement et depuis des années par ce que je lis, ce que je vois, ce que j’entends… Je ne pourrais pas travailler sans musique. Mais je ne pourrais peut-être même pas être inspirée sans me prendre une baffe en sortant d’un concert ou du cinéma par exemple… Alors les influences sont carrément multiples. Il s’agit de digérer et de recracher ensuite sur le papier.

Un monde original et habité, peuplé d’hybrides et de femmes aux grands yeux très expressifs. Sa galerie de personnages, lapins et oiseaux en costumes, femmes-enfants aux traits délicats, yeux immenses et longues crinières renvoient aux contes de fées et légendes…

Pour les curieux, tu utilises quoi comme matériel ?

De l’encre, de l’aquarelle et du crayon.

Est-ce qu’il y a un dessin ou une œuvre que tu as réalisée que tu aimes plus que tout ?

Ma toute dernière réalisation. J‘ai publié le travail en cours la semaine dernière. J’ai travaillé comme une folle dessus pour atteindre une nouveau technique. C’est la première fois que je ne jette pas le résultat ! Pour la version définitive, il faudra venir me rendre visite sur mes prochaines expos…

Justement, au niveau des expositions, on a vu que tu en faisais pas mal. Tu reçois beaucoup de sollicitations pour exposer ton travail ou c’est toi qui démarche un peu les lieux et les organismes ?

C’est vraiment les deux, il y a des endroits où je m’inscris et d’autres qui viennent me chercher.

En dehors des expositions, c’est quoi tes projets pour le futur ?

J’aimerais beaucoup illustrer un livre !

Un livre personnel ou celui de quelqu’un ?

Les deux, pourquoi pas… (Sourire).

Facebook – Shop

Articles similaires

FOOD – Epik : la nouvelle adresse sweet food à Nancy La nouvelle adresse sweet food, Epik, a ouvert ses portes ce 15 juin dernier au numéro 28 de la Place Charles III, à Nancy
CONCOURS – 2×1 place à gagner pour le Closing de L’Ostra avec Zadig Pour ce closing de la saison de L'Ostra Club, un très grand artiste sera de retour au club : Zadig. Pour l'occasion, on te fais gagner 2 places
CONCOURS – 4 places à gagner pour Crème Gentilly à la Piscine Gentilly & Apologia à LNVRS Ce vendredi 30 juin, nous vous proposons de gagner 4 places pour les évènements Crème Gentilly à la Piscine Gentilly et Apologia à l'Envers Club
CONCOURS – 1×2 places à gagner pour Les Plaisirs de la Découverte du Ballet de Lorraine Nous organisons un concours pour vous permettre de gagner 2 places pour aller voir l'évènement Les Plaisirs de la Découverte du Ballet de Lorraine
Lire les articles précédents :
EVENT – Épicurieux Festival : 35 acteurs culturels, 6 lieux à Nancy

30 acteurs culturels, 6 lieux. L'Épicurieux Festival attisera votre curiosité du mercredi 24 au samedi 27 mai 2017, au cours du week-end de l'Ascension