Actualité Arts Nancy

NANCY – Curiosis, la boutique atypique

Curiosis, la boutique atypique

En ce début d’automne, nous nous sommes rendus au concept store innovant de 500m2, « la Galerie sur son 31 », situé au 31 rue des 4 Eglises à Nancy. À l’intérieur de ce grand espace appartenant à Jacky Baldini, dit « Baldo », on compte une dizaine de boutiques ayant chacune sa spécificité : on y trouve des peintures, des sculptures, des antiquités, des meubles vintage ou design, une friperie, un bouquiniste, des jouets collectors des années 1970/1990, de la vente de vinyles, des articles liés au skateboard, un salon de thé… Mais le sujet du jour est la très atypique boutique Curiosis dont l’univers revêt des allures de cabinets de curiosités du début du siècle !

Rencontre avec Christelle Lainet, gérante, qui nous présente son univers et l’histoire de ses créations.

Parmi ses créations, on retrouve différents types d’objets atypiques à travers l’art de donner l’apparence du vivant à des animaux morts (papillons, chauve-souris, insectes…), des petits squelettes mis en scène ou des compositions humoristiques qui vont nous alerter sur les problématiques de notre société comme la pollution, les animaux en voie de disparition… Christelle nous explique que ce n’est pas le côté lugubre ou morbide qui est recherché à travers ses œuvres mais bien le fait de « montrer ce que la nature nous offre, sa beauté et le figer pour l’éternité ». Pour l’artiste, le squelette est la représentation de ce qui nous constitue et non la mort, « c’est juste une histoire de point de vue. »

Parmi les techniques existantes pour donner l’apparence du vivant à des animaux morts, on trouve la naturalisation et la taxidermie. Celle utilisée par Christelle est principalement basée sur la taxidermie et c’est par intérêt et amour de l’art que Christelle a appris sur le tas, sans formation particulière. Bien sûr il faut de l’entrainement car au début quelques insectes se sont retrouvés avec des pattes ou des ailes cassées mais selon Christelle, « c’est juste une technique à apprendre. » Mais qu’est-ce-que la Taxidermie ? “Cela consiste à vider l’animal et le bourrer de coton , de paille, etc, à l’ancienne.” Et la naturalisation ? “L’animal est déshydraté (plus de 300 heures pour une chauve-souris), tout ce qui est organique à l’intérieur se désagrège et il ne reste que le squelette et la peau de l’animal.”

L’artiste travaille en collaboration avec un taxidermiste qui lui vend les insectes sous vides (papillons, sauterelles, scorpions, coléoptères du Congo, abeilles africaines, criquets…), toujours selon des principes éthiques, c’est-à-dire, dans le respect de la convention de Washington. Son collaborateur et elle s’engagent à ne travailler seulement qu’avec des animaux ou insectes qui ne figurent pas dans la liste des animaux protégés.

Les objets exposés sont donc des plus originaux et ressemblent à ceux des cabinets de curiosités d’autrefois mais pourquoi cet univers-là ? Christelle a baigné depuis toute petite dans le milieu de l’antiquité, des objets atypiques car ses parents étaient antiquaires spécialisés dans le mobilier des années 1930-1940, ce qui peut expliquer son engouement pour les objets curieux. Elle explique ses créations par sa grande passion des insectes qui ont un rôle essentiel dans notre existence et qui, si on prend le temps de les observer précisément, sont magnifiques. Christelle souligne également son attrait pour la culture Steampunk et l’anatomie ancienne qui l’inspirent beaucoup.

Est-ce sa première boutique ? Christelle a eu sa première expérience de gérante lorsqu’elle tenait la boutique éphémère La Petite Recyclerie en vieille ville : un projet de commerce à l’essai mis en place par la Ville de Nancy dont le concept devait être novateur, original, non concurrentiel, ce qui était le cas de sa première boutique. Le local, idéalement placé avec beaucoup de passage, était loué pendant un an à un tarif préférentiel ce qui a permis à Christelle de tester son idée de boutique de curiosités et de bar à jus bio. Cette première expérience lui a été vraiment bénéfique puisqu’elle lui a permis de développer un réseau et une clientèle qui lui est restée fidèle et l’a suivie dans sa nouvelle boutique. La clientèle est en général variée, les jeunes comme les moins jeunes s’intéressent à cet univers décalé mais ce sont surtout les 45-65 ans qui en sont les plus mordus ! On pourra d’ailleurs retrouver ses créations dans d’autres lieux de Nancy car elles constitueront la déco du nouveau bar à bières artisanales qui ouvrira bientôt ses portes, rue de la Primatiale.

La localisation au sein de la galerie sur son 31, est-ce bénéfique à cette seconde boutique ? Ce grand espace partagé lui permet d’obtenir un loyer réduit, une clientèle plus diversifiée avec des clients s’arrêtant « par hasard » dans sa boutique mais qui n’en ressortent jamais les mains vides ! Le fait que la galerie se situe tout près du centre ville est également un atout majeur ! Mais l’espace loué de 30 mètres carrés est assez réduit, alors il faut arriver à agencer les créations au mieux et la cohabitation entre boutiques nécessite de se mettre d’accord sur les projets communs de la galerie comme la création d’un logo représentatif de tous. Alors si vous aussi vous êtes curieux et avez envie d’une déco décalée et originale, n’hésitez pas à vous rendre à la boutique ou à aller faire un tour sur la page facebook de la boutique « Curiosis » !

Vous pouvez aussi aller apprécier les photos de ses créations sur son compte instagram @curiosistabernam !

Article écrit par Juliette Jeanson, Photos par Romain Decool

Articles similaires

CONCOURS – 2 places pour Alkpote à LNVRS (L’Envers Club) 2 places à gagner pour Alkpote à LNVRS Alkpote est du genre à ne laisser personne indifférent. C’est pourquoi le Club l’Envers à décider de le ré-inviter.
INTERVIEW #37 – Les Gars du Coin Découvrez dès maintenant notre interview des Gards du Coin, artistes de Nancy, à l'occasion de la sortie de leur projet #ALOHA
NANCY – Notre visite rebondissante à Cosmic Jump 54 ! We Love Nancy vous propose de gagner 5 x 2 entrées pour allez s'amuser à Cosmic Jump 54 ! Viens participer au concours avec tes potes
Interview – Rencontre avec Kikesa, le prodige rap nancéien ! Rencontre avec Kikesa, le phénomène de la scène rap nancéienne. Il a répondu à nos questions lors du concert d'Orelsan et Nekfeu au Zénith
NANCY – Le festival du rire Clou’s Up ! Vous n'avez plus besoin d’aller jusqu'à Montreux ou encore Marrakech pour assister à un festival du rire, nous avons trouvé le nôtre, à Nancy
Lire les articles précédents :
“By air mail / cartes postales”

Par la Cie Fight Impro Quelle soit sur votre frigo ou au fond d'une boîte à chaussures, apportez nous vos cartes postales ! Nous vous raconterons leur(s) vraie(s) histoires !