Cinéma

Le Labyrinthe, l’adaptation du roman de James Dashner

l-epreuve,-tome-1---le-labyrinthe-531331

Le Labyrinthe

Le Labyrinthe (The Maze Runner) est sorti le Mercredi 15 octobre. Réalisé par Wes Ball, c’est une adaptation du premier tome de la trilogie de l’auteur James Dashner intitulée L’épreuve. Cet épisode retrace l’aventure de Thomas, un adolescent qui se réveille en ayant perdu la mémoire et entouré d’une cinquantaine de garçons, tous envoyés par des mystérieux “créateurs”. Il découvre un lieu entouré par quatre murs infranchissables et dont la seule issue est un labyrinthe, qui se referme chaque nuit, pour laisser place à d’étranges créatures.

Un scénario à première vue intéressant mais un peu banal, qui se révélera par la suite extrêmement bien construit. Durant la première partie du film, on peut découvrir comment s’organise le village pour survire, seul, ce qui laisse le temps au spectateur de s’attacher aux personnages. Puis dans un second temps, Thomas, joué par un excellent Dylan O’Brien, lève le voile sur le mystère que renferme le labyrinthe.

Avec un décor grandiose, les prises de vues s’enchaînent, les scènes d’actions en sont donc d’autant plus prenantes. La force du film réside dans le mystère forcé par l’enfermement permanent auquel les personnages sont confrontés. En somme, ce film révèle une série extrêmement prometteuse et réserve une suite à succès comme pour la franchise Hunger Games. L’adaptation du second tome est prévue pour Octobre 2015.

Jacques Lécroart

Articles similaires

CINÉMA – Monsieur & Madame Adelman, une odyssée de l’amour Nicolas Bedos, homme de lettres et de télévision, personnage controversé, héritier d'un humour bien marqué, relève à 36 ans un pari audacieux avec ce film
PORTRAIT – Rémi Verdel : réalisateur, monteur, producteur… Rémi Verdel est un artiste nancéien un peu touche-à-tout qui nous a charmé par son travail acharné, son style particulier et sa bienveillance certaine
CINEMA – Moonlight : le film bouleversant du réalisateur Barry Jenkins, nommé pas moins de 8 fois aux Oscars Réalisé par Barry Jenkins, il a déjà remporté le Golden Globe du "Meilleur film dramatique" et se retrouve nommé 8 fois aux Oscars, ce n'est pas un hasard
CINÉMA – Les sorties tant attendues du mois L'hiver approche, c'est le moment de se faufiler en salles obscures et de se mater un bon film. Ce mois-ci de bonnes surprises sont à l'affiche
CINÉMA – The Revenant, notre avis… Spoiler : à la fin, DiCaprio décroche (enfin !) un Oscar avec ce film.
Lire les articles précédents :
Fury, la guerre à huit clos

22 octobre 2014, Brad Pitt est de retour à l'affiche de Fury, réalisé par David Ayer, dans un rôle qui lui colle à la peau : tueur de nazis !