Arts Nancy

ART – Trois expos à voir à Nancy

Vincent Munier

ART – Trois expos à voir à Nancy

Quand la météo, comme en cette fin de mois de Mars, n’est pas au rendez-vous pour un café Place Stanislas, ou une après-midi sur l’herbe ensoleillée de la Pépinière, quoi de mieux que de sillonner les expositions nancéiennes ? Du coup, on a fait un petit tour pour vous au Musée des Beaux-Arts et à la galerie Troncin-Denis ; et ça vaut le coup  d’œil : deux expos photos, quelques dessins et des créations plastiques qui font plaisir aux yeux.

Les trois expositions phares du moment au musée des beaux arts de Nancy.

-> D’abord on a vu Dessins Secrets, une collection d’arts graphiques, un don de Jacques et Guy Thuillier reçu par le musée en 1999. Les dessins et gravures que l’on peut y voir  seraient justement les dessins de Jacques Thuillier, historien de l’art français, sous son  nom d’artiste méconnu Jean Caritey. Le mystère entourant ces œuvres inédites les rend  d’autant plus intéressantes qu’elles semblent à la fois influencées par l’art figuratif et la peinture classique du XVIIème siècle. A voir et à revoir puisque l’exposition est ouverte du 13 Mars au 6 Juillet !

-> A l’étage, on s’intéresse de près à l’exposition Mirages de l’artiste plasticienne Cristina Escobar. Et on ne comprend pas vraiment le sens de cet amas de tentes de plastique noir  qui nous saute aux yeux dans un premier temps… (C’est normal, l’art contemporain laisse souvent perplexe au premier coup d’œil non ?).

En fait, l’expo rassemble deux œuvres engagées et distinctes de l’artiste cubaine. Il s’agit pour elle d’interroger, toujours en noir et blanc, la société dans laquelle nous vivons. Il y a d’abord Le Lotissement. C’est justement l’œuvre qui nous a frappé en entrant dans la grande pièce qui accueille l’exposition : une vingtaine de tentes disposées au sol avec, sur le dessus de chacune, le plan d’un arrondissement de Paris. Cette installation interroge l’accès au logement, le mode de vie des SDF, la solitude et la précarité en zone urbaine.

Puis il y a Croisière, plus discrète, 64 dessins de bateaux à la mer où s’amassent une foule de clandestins en route pour une vie meilleure… Mais incertaine. Ainsi l’expo Mirages, pourtant très minimaliste, faite en noir et blanc de plastique et de  dessins, fait véritablement réfléchir son spectateur sur la société actuelle et ses enjeux… Et l’engagement de Cristina Escobar donne envie de se pencher de plus près sur son travail et c’est possible jusqu’au 4 Mai au Musée des Beaux-Arts !

-> Pour la troisième exposition, on reste dans le thème du jour : noir et blanc, à l’image du temps mélancolique qu’il fait dehors. Mais on se requinque avec les beaux paysages de Michael Kenna ! Avec ses jeux d’ombre et de lumière et ses forts contrastes, France nous fait voyager dans notre propre pays ! A travers ses photos carrées prises entre le début des années 90 et très récemment, en 2013, Michael Kenna nous fait vibrer d’émotions. Toutes sont prises non pas en numérique mais en argentique, ce qui permet à l’artiste de faire lui-même les tirages.

Kenna arpente la France : de l’Essonne à l’île Chaussey, de Versailles aux toits d’Arles, de la vieille ville de Nice à la Normandie, ses paysages empreints de poésie nous laissent sans voix. Dans ses photos se mêlent feuillages, nuages, plages… Que ce soit en pose longue ou courte, l’artiste met ses photographies au service de la beauté des lieux qu’il nous mène à contempler. Jamais on ne voit la présence humaine dans ces travaux, si ce n’est à travers des fontaines, des routes, des statuts ou des bâtiments. On plonge volontiers dans l’univers émouvant et à part de l’anglais Michael Kenna, dans ses contrastes de clair-obscur, ses lignes affirmées et son noir et blanc puissant. On vous conseille vivement d’aller jeter un œil voire même de vous perdre dans la contemplation de ces superbes photos jusqu’au 4 Mai.

En passant par la Galerie du Troncin-Denis

Pour clore cette après-midi on s’attarde devant les photographies époustouflantes de Vincent Munier. On prend un grand bol d’air très frais : cet artiste Vosgien est un spécialiste de la photographie animale dans des conditions hivernales. Dans la petite galerie on s’évade parmi les paysages enneigés et la faune qui les accompagne : loups, ours, lièvre blanc ou encore bœuf musqué ! Munier nous transporte dans un univers naturel et sauvage, au cœur même de la bestialité et de l’intimité des bêtes. Ses photos sont le reflet d’une immensité désertique et froide qui nous est peu commune, mais aussi de l’extrême solitude et la petitesse de l’homme face à la puissance de la nature…

De quoi se remettre les pieds sur terre.

Articles similaires

CONCOURS – 2×1 place à gagner pour le Closing de L’Ostra avec Zadig Pour ce closing de la saison de L'Ostra Club, un très grand artiste sera de retour au club : Zadig. Pour l'occasion, on te fais gagner 2 places
CONCOURS – 4 places à gagner pour Crème Gentilly à la Piscine Gentilly & Apologia à LNVRS Ce vendredi 30 juin, nous vous proposons de gagner 4 places pour les évènements Crème Gentilly à la Piscine Gentilly et Apologia à l'Envers Club
CONCOURS – 1×2 places à gagner pour Les Plaisirs de la Découverte du Ballet de Lorraine Nous organisons un concours pour vous permettre de gagner 2 places pour aller voir l'évènement Les Plaisirs de la Découverte du Ballet de Lorraine
NANCY – Exelis : la conciergerie 2.0 qui prend soin de votre Airbnb Une de vos expériences en location Airbnb a-t-elle déjà été décevante ? Si c’est le cas, Exelis Conciergerie va vous intéresser...
Lire les articles précédents :
MUSIQUE – Turnsteak sort son premier album

Les deux chimistes de Turnsteak viennent présenter leur nouvel album à Nancy.