Concours Nancy

CONCOURS – 3 ans de L’Ostra Club et 2 places à gagner pour Kenny Larkin

Ostra Concours Anniversaire Kenny Larkin We Love Nancy Header

Pour fêter ses trois ans, L’Ostra sort le grand jeu et invite Kenny Larkin ce 5 mars. Pour l’occasion, We Love Nancy vous offre vos entrées.

Samedi 5 mars, L’Ostra soufflera sa troisième bougie. Pour marquer le coup et faire bonne figure, le club reçoit un des piliers de la scène techno de Detroit : le très respecté Kenny Larkin, signé sur Rush Hour, R & S, Warp ou encore Planet E, la crème de la crème des labels. Roman Poncet sera, lui aussi, de la partie. Le parisien est produit sous le label Figure fondé par Len Faki, énième grand nom la techno à être passé par la case Ostra depuis le 5 mars 2013, date à laquelle Emmanuel Adam et sa compagne Charlène ont donné naissance au seul club techno du Grand Est.

Il y a très précisément un an, je fouinais – « diggais », pour les intimes – méticuleusement dans une des médiathèques de Metz. Ne disposant que d’une connexion Internet lo-fi, faire l’acquisition de CDs était la meilleure alternative face à l’impossibilité d’écouter de la musique en ligne. C’est donc dans un esprit « back to basics » que je me suis laissée aller à une sélection aléatoire de cinq CDs dont l’artwork ou les annotations sur la jaquette m’avait fait de l’œil. Le choix s’est instinctivement porté sur « Keys, Strings, Tambourines » de Kenny Larkin, pioché au hasard du bac « electronica ».

Après avoir fait part de ladite trouvaille, j’ai eu droit à des réactions plutôt positives de la part de mon entourage. « Kenny Larkin ? Ah ouais. Tu sais pas où t’as mis les pieds, là. » Effectivement. Bien que le titre évocateur et la sobriété de la pochette de l’album laissaient présager que ce serait un peu plus raffiné que Club Cheval, j’ignorais que j’avais affaire à un joyau sonore. La première écoute m’ayant laissée dubitative, j’ai réitéré l’expérience à plusieurs reprises avant de pouvoir réellement apprécier ce cocktail électronique expérimental, un peu difficile à avaler au départ. Finalement, on se laisse rapidement porter par cette dimension expérimentale grâce au mélange groove dansant et sonorités organiques qui donne un côté à la fois rythmique et minimaliste.

En définitive, on ne plaisante pas avec Kenny Larkin. Ça tombe bien, L’Ostra n’a pas envie de rigoler non plus pour son anniversaire, qu’il entend bien fêter dans la tradition avec une programmation exigeante comme il en a le secret depuis trois années.

L’Ostra, une évolution notable

L’Ostra en a parcouru du chemin depuis 2013, année au cours de laquelle les gens ne se bousculaient pas encore aux portes du club. Il n’y avait qu’un petit noyau d’initiés à la musique techno et de personnes familières à la culture alternative. C’est fin 2014 qu’il a commencé à toucher un public plus large, sous l’impulsion de la démocratisation de la techno. Plus réceptif à ce genre musical en pleine expansion, il n’a pas tardé à investir l’espace nocturne de manière récurrente et à passer du stade de simple quidam au stade d’habitué. D’année en année, le club a ainsi vu sa clientèle s’étoffer, n’attirant non plus que des vétérans de la techno – et nostalgiques – qui ont connu le mouvement à ses balbutiements mais aussi des néophytes de ce domaine.

Source Google images

Trois ans après, force est de constater que les murs de L’Ostra sont déjà empreints d’histoire. Des grands noms du milieu techno tels que Pig & Dan et Electric Rescue, Maxime Dangles ou Zadig et Rebekah ont laissé une trace de leur passage derrière les platines du lieu. Aujourd’hui, le club est reconnu et bénéficie d’une belle notoriété de par ses partenaires qui lui apportent davantage de crédibilité comme Trax Magazine, son insonorisation de qualité – Funktion-One, système son du Berghain – et une programmation à la hauteur des plus grands clubs berlinois. Il n’y a qu’à se pencher, là encore, sur la programmation du Berghain pour se rendre compte que L’Ostra lui arrive à la cheville. La ville de la nuit n’a qu’à bien se tenir.

Kenny Larkin après trois ans de franche réussite

Quand on demande ce que Kenny Larkin représente dans l’imaginaire collectif, les avis sont unanimes : ce grand monsieur est une figure qui a marqué l’histoire de la musique électronique et impose le respect par sa créativité et sa renommée internationale. Connu aux quatre coins du globe, c’est un des pionniers de la techno de Detroit qu’on peut ranger au même étage que Derrick May, Carl Craig et Kevin Saunderson, d’autres leaders du genre. En d’autres termes – pour parler dans le jargon de la bloggeuse mode – Kenny Larkin est le must-have de votre bibliothèque sonore. Un incontournable depuis 1990.

Un nom qui sonne un peu plus français viendra s’ajouter au line-up : Roman Poncet, jeune DJ et producteur qui a fait son petit bonhomme de chemin et navigue entre Paris et Berlin pour nous exposer à une techno lourde mais soignée. De quoi taper de pied tout en élevant l’esprit des danseurs dépourvus de pas mécaniques.

Imecka – Emmanuel Adam de son vrai nom – est une figure tout aussi importante de L’Ostra. Sorte de totem, de mascotte indissociable du line-up, de touche finale, le papa de l’établissement de nuit voit sa famille s’agrandir au fil des ans et son bébé évoluer. Que serait une fête d’anniversaire sans le chef de la tribu ? Trois ans qu’il a pour coutume de venir parfaire les programmations déjà costauds. Cerise sur le gâteau, le DJ nancéien M Deep complètera ce festin sonore d’anniversaire déjà bien garni.


Et comme trois ans, ça se fête avec Kenny Larkin et des places à gagner, un commentaire sur notre page Facebook suffit pour avoir sa part du gâteau. Si ça a le mérite d’être drôle c’est bien, sinon tant pis, on vous les offrira quand même, vos places. Même si vous n’êtes pas au niveau de Kev Adams, atteint d’une bien-pensance de neuf sur l’échelle de Marc Levy d’après Le Gorafi. En d’autres termes, pas besoin de faire des pieds et des mains pour être sur la guestlist, manifestez-vous simplement dans les commentaires.


L’Ostra Club
34 Bd d’Austrasie 54000 Nancy
00h00 – 11h00

EVENT FACEBOOK

Préventes fortement conseillées / places limitées
15 € ☛ Billeterie

Articles similaires

CONCOURS – 2 places pour Front de l’Est Part. 2 : Release party Concours : gagnez 2 places pour assister aux concerts de Dirty Work Of Soul Brothers, The Yokel et Dewendel's Dämbe à L'Autre Canal
CONCOURS – 2 places pour Vald à LNVRS (L’Envers Club) Pour Halloween, Vald vient à Nancy, à L'Envers Club. Pour l'occasion, nous vous offrons 2 places pour assister à la soirée
CONCOURS – 2 places pour The Hacker & Djedjotronic à LNVRS À l'occasion de la venue de The Hacker & Djedjotronic à LNVRS, on vous propose de gagner 2 places pour assister à la soirée
CONCOURS – Cabadzi x Blier & Zéro Degré à L’Autre Canal À l'occasion de la venue de Cabadzi x Blier & Zéro Degré à L'Autre Canal, nous vous offrons la possibilité de gagner 2 places pour assister au concert
CONCOURS – 2 Places pour Ayo, Juliette Armanet et Calypso Rose au NJP Concours pour gagner 2 places pour la soirée au Chapiteau de la Pépinière du Samedi 21 Octobre avec Ayo, Juliette Armanet et Calypso Rose au NJP
Lire les articles précédents :
REPORT – Caravan Palace : plus qu’un concert, « un spectacle »

Retour sur le concert de Caravan Palace à l'Autre Canal.